Nos tutelles

CNRS
INSU

Rechercher





Accueil > Compétences et moyens > Mécanique

Bureau d’études

Le service mécanique de la Division Technique a pour vocation de soutenir et d’être partie prenante dans les projets menés par la DT. Il a donc les compétences nécessaires pour concevoir et réaliser des instruments embarqués sur différents vecteurs (satellite, fusée sonde, ballon, avion, navire, bouée, télescope,…) et opérant dans des milieux très différents (espace, atmosphère, océan, lac, sol, souterrain...).

Le service intervient durant toute la vie du projet : cahier des charges, conception, expertise, réalisation ou suivi de réalisation, contrôle, intégration, tests et mise en œuvre (déploiement terrain).

Conception mécanique

Les spécialistes en conception mécanique du bureau d’étude utilisent les logiciels de CAO 3D CATIA de Dassault Systèmes et Inventor 3D d’Autodesk. Ils disposent, pour le prototypage rapide, d’une imprimante 3D Dimension Elite de Stratasys. Ils disposent également d’un bras de mesure 3D et du logiciel PowerInspect pour le contrôle et la retro-conception.

Détail de la cellule optique de Pico-SDLA CH4

Le bureau d’étude de la DT intervient dans les projets dès la rédaction du cahier des charges. Il participe à la rédaction de celui-ci pour s’assurer de la bonne compréhension du besoin scientifique. Après avoir fait une analyse de l’existant, il propose des concepts de solutions puis, suite au choix le plus adapté avec l’équipe projet, il en assure la conception mécanique.

Vue du magnétomètre embarqué sur fusée sonde

Le bureau d’étude a une expérience dans la conception d’instruments destinés à être utilisés dans des environnements très varié. Dans le sol (forage), sur le sol (dans le désert, en altitude, sur la glace…) en milieu marin (sur navires, plates-formes flottantes, profileurs ou drones de surfaces), dans les airs (ballons, fusée, avions) ou dans l’espace (satellites). Ces environnements engendrent des contraintes fortes (température, corrosion, vibration, chocs, vide, radiation, pression…) que le bureau doit et sait prendre en considération.

Maquette numérique de MOMA-GC

Il participe également à des activités systèmes comme le routage des harnais électriques, la visualisation des trajets optiques, l’aide aux activités d’intégration (intégration des différents instruments dans une nacelle ballon, gestion des configurations), la rétro-conception...

Maquette numérique de la sonde ROSETTA pour PP-SESAME

Enfin le bureau d’études s’investit dans l’intégration des instruments et même dans leur déploiement. Ces deux dernières étapes sont très importantes car elles permettent d’avoir un retour d’expérience très enrichissant pour les conceptions à venir.

Activités

Les principaux projets soutenus entre 2011 et 2014 sont :

  • CIDRE, télescope embarqué dans une nacelle ballon stratosphérique : participation au design thermo-mécanique du télescope avec le CNES.
  • FLUX : mesure de flux turbulent au-dessus du niveau de la mer.
  • IAOOS, plate-forme de mesures pour l’océan arctique : conception mécanique, suivi de fabrication, simulation thermique, activité système.
  • ICI4 : magnétomètre embarqué sur fusée sonde.
  • KuROS : radar aéroporté.
  • Micro-ARES, instrument destiné à ExoMars 2016 : simulation de réponses vibratoires.
  • MOMA-GC : chromatographe pour Exomars 2018.
  • PicoSDLA.
  • RASTA 2, radar aéroporté : validation de la tenue mécanique.
  • Station Benthique.

Autre aspect de l’activité, la formation du personnel au logiciel Esprit (passerelle entre la CAO et l’usinage numérique), au logiciel CATIA et à l’utilisation du bras de métrologie.

Contact : Nicolas Geyskens