Nos tutelles

CNRS
INSU

Rechercher





Accueil > Projets > Océan - Atmosphère > MEUST

MEUST : Présentation et engagements

MEUST : Présentation et engagements

Thématiques INSU : Océan-Atmosphère / Océan, Terre solide

Introduction

MEUST (Mediterranean Eurocenter for Underwater Sciences and Technologies)
est un projet dont l’objectif est de développer une plateforme scientifique et technologique, mutualisée, ouverte à l’international et unique au monde. Cette infrastructure alliera l’ensemble des techniques d’observation du milieu marin (Glider, rosette, ligne de mouillage) ,ainsi qu’un télescope de nouvelle génération pour l’astronomie des neutrinos.

Le projet interdisciplinaire MEUST est proposé conjointement par l’INSU et l’IN2P3, l’Université de la Méditerranée et l’Université du Sud Toulon-Var. Il est concerté avec l’IFREMER dans le cadre du GIS Oceanomed, du CETSM et des projets européens KM3NeT et EMSO préconisés par l’ESFRI. Il est en phase avec le projet de Technopôle de la Mer de Toulon Provence Méditerranée.


Engagements de la DT

Outre l’achat d’une rosette et de gliders dédiés respectivement à l’échantillonnage discret et à l’observation in situ à partir de plateforme mobile, La Division Technique de l’INSU est engagée pour la réalisation de l’observatoire des sciences environnementale décomposé suivant les quatre lots suivants :

  • Le développement du système on shore.
  • Le développement du module d’interface instrumenté.
  • Le développement de la ligne de mouillage inductive instrumentée.
  • Le développement d’outillages dédiés à la mise en œuvre de la ligne de mouillage.
MEUST : Vue schématique de transmission de données entre un Module d’Interface pour l’Instrumentation (MII) et la ligne instrumentée autonome

Système On Shore

  • Contrôle commande pour la récupération des données (PC Linux avec software ad hoc)
  • Système de transmission de données sur fibre optique et interfaçage avec l’infrastructure réseau existante (IMP, BJS)
  • Mise à disposition des données brutes sur le serveur sciences environnementales de l’IMP
MEUST : Synoptique du système On Shore à l’Institut Michel Pacha

Module Interface Instrumenté (MII)

  • Etude et réalisation du MII V1 déployé sur la boite de jonction secondaire (BJS) Antares pour le projet ESONET en octobre 2010
  • Récupération du MII V1
  • Recherche et étude des défauts constatés lors de son exploitation (2 ans)
  • Upgrade pour compatibilité avec le nœud MEUST (jonction sous-marine, module énergie, transmission de données sur fibre optique)
  • Intégration de capteurs (pression absolue, courantométrie, oxygène dissous, turbidité et CTD)
  • Intégration du système de transmission de données par acoustique pour la ligne distante
  • Documentation technique (dossier de fabrication)
MEUST : Vue 3D du Module Interface Instrumenté version 1 déployé pour ESONET

Ligne de mouillage inductive

  • Définition et approvisionnement de la structure (câbles, flotteur, système de largage, balisage)
  • Instrumentation : approvisionnement et mise en œuvre de cinq groupes de capteurs océanographiques à communication inductive permettant de mesurer les paramètres pression, température, conductivité, courantométrie et oxygène dissous
  • Réalisation d’un système d’interfaçage pour capteur non inductive (turbidité, fluorimétrie, …)
  • Etude et réalisation d’un module de gestion pour la lecture inductive, le stockage et la transmission acoustique des données
  • Documentation technique (dossier de fabrication, documents de suivi opérationnel, …)
MEUST : Schéma synoptique de la ligne inductive

Outillages de mise en œuvre de la ligne

Le déploiement d’une ligne inductive nécessite la mise en œuvre d’outils dédiés. La communication inductive est basée sur l’intégrité physique de la protection isolante de l’âme du câble entre 2 nœuds instrumentés. Au même titre, le gréement des instruments sur le câble doit se faire de manière sécurisée au cours du déploiement ou de la récupération de la ligne. Pour ces raisons de « fragilité » et de sécurité des instruments et des personnels, des outils dédiés à ces procédures ont été conçus et développés. La technologie inductive étant amenée à se développer au cours de ces prochaines années, l’investissement entrepris par la DT INSU sera profitable à toute la communauté scientifique.

  • Etude et réalisation des outillages (treuil hydraulique, davier et poulie de renvoi avec système de comptage)
  • Essai et validation
  • Documentation technique (dossiers de fabrication)
MEUST : Outillage de déploiement en situation sur le pont du navire Téthys II

Personnel impliqué sur le projet

Sur la période 2010-2014, le personnel DT-INSU impliqué sur le projet était le suivant :
C. Bachelier pour la recette et la mise en œuvre des instruments océanographique,
K. Bernardet pour l’intégration et les développements logiciels embarqués,
C. Gojak chef de projet et conception instrumentale,
Z. Hafidi pour l’infrastructure réseaux,
Y. Lenault pour la réalisation de cartes électroniques (alimentation, microcontrôleur),
F. Le Moal pour la réalisation de cartes électroniques (Interface caisson),
K. Mahiouz pour la conception mécanique et le suivi de sous-traitance,
J.-F. Roques pour la conception des systèmes hydrauliques embarqués,
L. Scouarnec pour la simulation des lignes,
D. Stuart pour la simulation des lignes.

Contact : Carl Gojak